· 

L'INTEVIEW DE MERYLE, AU PAIR EN REMATCH

Parce que la vie d’au pair n’est pas toujours un long fleuve tranquille et parce que jusqu’alors je n’ai parlé que de mon expérience positive, j’ai décidé aujourd’hui de vous publier une interview réalisée auprès d’une au pair pour qui le début d’aventure n’a pas été des plus faciles et qui a expérimenté, en Décembre dernier, le fameux “processus de rematch” tant redouté. Alors comment se passe un rematch ? Quand et pourquoi a-t-il lieu ? Comment se sent-on ? … Elle vous raconte tout !

 

Qui es-tu ? D’où viens-tu ?

Je m'appelle Meryle Belguerri. J'ai 19 ans et je viens de France, plus précisément de Saint Étienne, près de Lyon.

 

Qu’est ce qui t’a poussé à partir en tant qu’au pair aux USA ?

Avant de devenir au pair, j'étais en licence de langues. N'ayant pas le niveau suffisant en anglais, je me suis dit qu'il serait bien de partir en immersion dans un pays anglophone afin de devenir bilingue et par la même occasion, voyager. Mon choix s'est alors porté sur les États-Unis.

C'est là que j'ai entendu parler de l'aventure au pair et j'ai tout de suite trouvé que c'était la meilleure option pour moi pour devenir fluent. Et puis comme j'avais déjà travaillé avec des enfants c'était le plan parfait.

 

Comment s’est passé le matching avec ta première famille ?

J'ai mis pas mal de temps à matcher puisque je voulais être sûre de tomber sur LA bonne famille. J'ai donc eu beaucoup de conversations avec beaucoup de familles mais sans suites. À chaque fois il y avait quelque chose qui bloquait au niveau des attentes soit de la part des familles soit de mon côté.

Je commençais un peu à désespérer, puis j'ai finis par contacter une famille avec un enfant de 7 ans, vivant à 1h30 au nord de Manhattan dans le petit village de Garrison.

J'ai commencé par avoir la mère, seule, en Skype où nous sommes restées pratiquement 2h à parler car le courant passait très bien. J'ai ensuite eu l'au pair qui y était à ce moment là, et avec qui je suis amie maintenant (qui d'ailleurs m'a été d'une grande aide pendant le rematch). Après 3 semaines et de multiples autres appels Skype avec la famille au complet, nous avons enclenché le processus de matching. J'étais donc aux anges car j'avais enfin trouvé ma famille "de rêve" et fixé ma date de départ. So exciting ! (rire)

 

Peux-tu nous raconter pourquoi le rematch à eu lieu et au bout de combien de temps ?

Le rematch a eu lieu au bout de 5 mois. Mes hosts m'ont expliqué un beau matin de décembre, très brièvement, qu'ils n'avaient plus besoin d'une au pair et qu'ils voulaient quitter le programme par faute de moyens (en fait le père ne travaillait plus et était en mesure de faire ce que je faisais pour son enfant). De plus, l'ambiance était vraiment tendue avec le père, mais aussi avec le kid qui était très capricieux et irrespectueux à mon égard, donc je ne me sentais plus du tout à l'aise dans cette famille.

 

Qu’as tu pensé de l’aide de l’agence Cultural Care et de ta LCC pendant cette période ?

Durant cette période, j'ai eu la chance d'avoir une LCC géniale qui a vachement été là pour moi. Elle me rassurait sur le fait que j'allais retrouver une famille rapidement, qu'elle allait me recommander et que si j'avais besoin de quoi que ce soit elle était là.

Durant le rematch il faut savoir que la LCC vient chez vous pour discuter à propos du rematch et signer les papiers de fin de contrat. Durant cet entretient ma LCC a clairement énuméré les nombreuses règles que la famille doit respecter tout au long du rematch. Donc tout était très clair et je ne me sentais pas livrée à moi même.

 

À ce sujet, comment se passe concrètement un rematch ?

Lorsque l'au pair et la famille sont en commun accord par rapport au rematch il faut prévenir un membre de l'agence (LCC ou Programm director). Il suffit ensuite d'attendre 3j afin d'être de nouveau en ligne sur la plateforme de matching et donc visible par d'autres familles. Sur votre profil figure votre dossier et les raisons de votre rematch.  

Durant ce temps de rematch (3 semaines) votre famille actuelle vous accueille encore et NORMALEMENT, vous fait encore travailler et vous paye (ce qui n'a pas été mon cas mais je n'avais pas la force de me battre). Aussi, si vraiment cela se passe mal avec la famille, il est possible pour l'au pair d'être accueillie par la LCC à son domicile. Mais je n'en suis pas arrivée là !

 

Comment te sentais-tu pendant cette période ?

Je suis de nature anxieuse et il est vrai que j'avais très peur de ne pas trouver de famille et de devoir rentrer en France. Mais grâce au soutien de mes amis et de ma famille en France, j'ai réussis à passer ce cap, et tout s'est très bien passé. Et étant donné que j'avais déjà eu une première expérience, je savais exactement ce que je voulais et ne voulais pas donc ce fût plus rapide.

 

Peux-tu nous en dire plus sur ta nouvelle famille et en quoi celle-ci te correspond mieux ?

Depuis le mois de janvier 2019 je suis donc dans une nouvelle petite famille où je m'occupe de deux enfants (2 et 5 ans). La maison est située à New Rochelle, c'est à 25 minutes de Manhattan en voiture. Ma nouvelle famille est juste au top. J'ai eu un accueil parfait et j'ai directement été intégrée. Mes hosts sont toujours là pour moi et je ne manque de rien. Je suis complètement et entièrement responsable des enfants, chose très importante. Au niveau de l'éducation, j'ai carte blanche et je sais que les parents me soutiendront toujours. Ils me laissent beaucoup de liberté, durant mes temps off je fais vraiment ce que je veux, ils sont très flexibles. Bref je suis super heureuse ici et je suis contente d'avoir du devoir rematcher.

 

Si tu devais revenir en arrière et changer quelque chose, le ferais-tu ?

Si j'avais quelque chose à changer, j'approfondirai ma recherche de famille dès le début avec des critères spécifiques, quitte à ce que cela prenne du temps. C'est tellement important !

 

Penses-tu étendre avec cette nouvelle famille ?

Je pense oui, de 6 mois.

 

Un conseil pour tou(te)s les futur(e)s au pairs ou ceux/celle actuellement confronté(e)s au rematch ?

 

Ne surtout pas prendre le rematch comme un échec ou quelque chose de négatif mais plutôt comme un changement et un nouveau départ. Surtout, prendre son temps lors du rematch et des interviews de nouvelles familles (car oui vous allez en avoir beaucoup étant donné que vous êtes déjà sur le territoire américain, cela plaît). Et enfin, ne pas s'inquiéter car des familles géniales existent... comme la mienne !


Bisous, 

Lucile

Écrire commentaire

Commentaires: 0

jeune, fille, au, pair, USA, blog, articles, photos, états-unis, au pair, cultural, care, voyages, avis, programme, enfants, host, family, parents, kids, accueil, trip,, témoignage, conseils, expérience, famille, parisienne, parisienne, française, français, France, Amérique, aventure, rencontres, expatriée, skype, avion, partir, année, familles, argent,  enfants, bébés, enfant, bébé, activités, créativité, travaux, manuels, idées, sport, petits, fratrie, babysitter,