· 

L'INTERVIEW D'UNE AU PAIR QUI EN REMPLACE UNE AUTRE

Parce que j’ai eu l’avantage (ou l’inconvénient, cela dépendra des opinions et points de vue de chacun) d’être la première au pair dans ma famille, je me suis dis que cela pourrait être intéressant d’interviewer une au pair qui est arrivée après une autre. Parce que cette idée de "remplacer" quelqu'un, de devoir trouver sa place dans une famille habituée depuis une année à une autre que nous... cela peut faire peur, je le conçois. Du coup je suis entrée pour vous en contact avec Mégane, jeune fille au pair depuis bientôt un an à Washington DC, qui a accepté de me parler de cette situation.

 

Comme beaucoup d'au pair, quand elle est arrivée dans sa famille, celle qui la précédée était encore là. Elle nous livre donc son témoignage.

 

 Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Mégane, j'ai 23 ans et je viens de Paris. Je suis arrivée à Washington DC en juillet denier afin de devenir jeune fille au pair. Je m'occupe d'une petite fille de 3 ans et tout se passe très bien. D'ailleurs, je vais étendre une année dans cette même famille !

 

Combien d’au pairs étaient là avant toi ?

Je suis la troisième au pair de ma famille. Donc avant moi il y en a eu 2 : la première était française et la deuxième Colombienne.

 

Sont-elles toujours en contact avec tes hosts ?

La première non car il y a eu rematch. Mais la deuxième, qui s'appelle Natalia et qui est celle que j’ai donc rencontré, est toujours en contact avec eux. Souvent c'est par email, et je crois qu'ils s'appellent aussi de temps en temps mais je ne suis jamais là quand ça arrive.

 

Comment est-ce que tu vis le fait qu'ils se parlent toujours ?

Ça se passe très bien, nous sommes en très bon terme, il n'y aucune compétition. Je n’ai eu aucun problème à trouver ma place lorsque je suis arrivée et je n'ai toujours aucune difficulté à ce niveau là. Je sais qu'ils se parlent car je suis toujours en contact avec Natalia mais mes hosts ne m'en parlent pas plus que ça. Ce qui me va très bien !

 

Selon toi, est-ce un avantage ou un inconvénient d’être la 3ème au pair ?

Pour moi c’est clairement un avantage car les au pairs qui te précèdent peuvent te donner des conseils et des astuces avec les enfants... C’est très pratique ! De plus, cela aide beaucoup dans le choix de la famille car l’on peut discuter avant de matcher avec celle qui est déjà sur place et qui vit ce que l’on s’apprête à vivre. C’est un deuxième point de vue, différent de celui de la famille, et c’est rassurant.

 


"Je me suis dit que si elle était si triste de partir, c'est que c'était une chouette famille et que donc j'avais fait le bon choix !"


Quelle était la relation de ta host kid avec l’ancienne au pair ?

De ce que je sais, elles avaient une très bonne relation et étaient très complices. Elle l'a connu quand elle n'avait qu'un an, elles ont donc développé quelque chose de très intime.

 

Comment t'es-tu sentis en arrivant, vis à vis de cette situation ?

J’étais super contente que Natalia soit là pendant ma première semaine pour m’aider et me montrer comment faire avec la petite mais aussi les bons plans à Washington etc… Elle a été superbe donc je me suis sentie bien de suite et pas du tout en compétition ou quoi. Evidemment, elle avait libéré la chambre pour que je puisse m'installer directement. Bref j'ai rapidement trouvé ma place.

En revanche, j'étais là pendant les au revoir et c'était assez particulier. Très riche en émotion, on sentait qu'il y avait un lien fort entre l'au pair qui s'en allait et la famille. C'était émouvant mais franchement, ça ne m'a pas plus mis mal à l'aise que ça. Au contraire, je me suis dit que si elle était si triste de partir, c'est que c'était une chouette famille et que donc j'avais fait le bon choix !

 

Si c’était à refaire, le referais-tu ?

Oui sans hésiter !

 

Comment compte tu accueillir celle qui arrivera après toi ?

J’ai encore un peu de temps puisque je compte étendre mais j'espère être comme Natalia. Pouvoir la conseiller, l’aider. Mais réussir également à trouver un bon compromis pour qu’elle se sente libre et responsable de suite. J’ai envie qu’elle se sente à l’aise. Je ferais de mon mieux !

 

Si tu avais un conseil à donner à tou(te)s les futur(e)s au pairs qui s’apprêtent à “prendre la place” de quelqu’un d’autre, quel serait-il ?

ll faut être patient car les enfants ont eu des habitudes avec une autre personne et le changement peut-être bouleversant pour eux parfois. C’est pareil pour l’au pair avant vous... c’est difficile pour elle de partir et de dire au revoir car elle est très attachée aux enfants. Il faut juste leur laisser un peu de temps, se mettre à leur place et faire preuve de maturité.

 

Est-ce que tu as un compte Instagram où l'on peut suivre tes aventures d'au pair ? 

 

Absolument, c'est : Megane_glo !


Bisous, 

Lucile

Écrire commentaire

Commentaires: 0

jeune, fille, au, pair, USA, blog, articles, photos, états-unis, au pair, cultural, care, voyages, avis, programme, enfants, host, family, parents, kids, accueil, trip,, témoignage, conseils, expérience, famille, parisienne, parisienne, française, français, France, Amérique, aventure, rencontres, expatriée, skype, avion, partir, année, familles, argent,  enfants, bébés, enfant, bébé, activités, créativité, travaux, manuels, idées, sport, petits, fratrie, babysitter,