· 

UNE SEMAINE À MONTRÉAL

"Mais elle ne travaille donc jamais celle-là ?" …. Si si je vous assure, ça m'arrive. Souvent même.

Mais je sais, je suis très chanceuse, j’ai eu l’opportunité d’avoir une 4ème semaine de vacances (au lieu des 2 normalement attribuées aux au pairs par les familles)... L'avantage d'avoir un emploi du temps flexible et (surtout) des host très très cool.

Bon, entre nous, c’était 5 jours pour être exact. Mais bien suffisant pour se ressourcer et reprendre des forces avant mes 2 derniers mois en tant qu'au pair (oui le temps passe très vite...)

Bref, pour ce séjour, j’ai décidé de me rendre au pays du sirop d’érable et de la poutine… Vous ne voyez pas ? .... Mais si faites une effort mes frenchies ! C'est le Canada pardi ! C’est donc à Montréal, chez une copine de l’Iscom (qui habite là bas depuis 2 ans, si vous voulez vraiment tout savoir, petits curieux), que j’ai posé mes valises pour une aventure encore une fois riche en découverte.

 

Alors par où commencer ? ...

 

Eh bien par une chose qui, pour vous bons franchouillards, peut vous sembler bien banale, mais qui pour moi (et pour tous les expatriés francophones) ne l'est pas du tout : la langue ! Et je ne parle pas là de l'organe qui vous sert à rouler des pelles à Pierre, Paul et Jacques, mais bien du système qui nous permet de nous exprimer en français.... de la langue de Molière quoi.

En effet, après 10 mois aux USA, retourner à un environnement où les personnes qui t'entourent te comprennent parfaitement et parlent la même langue que toi, je peux vous dire que ça fait tout drôle. Honnêtement, et aussi surprenant que cela puisse paraître, je crois que je n'ai pas tant apprécié que cela.

La raison principale est que, non pas que je sois la reine des garces, il m'arrive bien souvent avec mes copines françaises de Washington, de parler sur les personnes autour de nous sans aucune barrière. À coup de "il est plutôt beau gosse lui non ?", "il se la raconte tellement le mec à ta droite", "elle a une coupe de cheveux immonde celle-là", "il veut quoi lui à me fixer comme ça ?" "Tu penses que si elle vivait en France elle serait une potentielle fan de Jul ?" .. Bref, on se lâche car on sait que personne ne peut nous comprendre (enfin... la plupart du temps !).

Bref, là plus possible. Il m'a fallut mettre fin à cette fâcheuse manie très rapidement pour éviter de m'attirer davantage les foudres des québécois. Je dis davantage car les québécois ne sont pas les plus grands fans des français. Oui oui, je vous ai démasqué les gars, plus besoin de faire semblant.

Pourquoi ? Eh bien apparemment, c'est notre accent "prétentieux" qui ne leur plait pas. Un peu comme les américains envers les anglais je suppose.

Qui plus est, les étudiants français ont un peu "envahis" les québécois... (qui eux même avaient envahis les natifs, mais c'est une autre histoire me direz-vous !). Il y a même un quartier réputé pour être le quartier français : "Le Plateau"... pas très fancy comme nom pour des êtres à l'accent prétentieux, n'est-ce pas ? (rire)

Bon du coup, quand tu es français à Montréal, tu as plutôt interêt à très vite t'adapter à la culture pour ne pas passer pour "un connard de français là". Oui oui.

 

Sinon, pour finir sur l'atmosphère globale, j'ai trouvé que Montréal était une ville avec une ouverture d'esprit incroyable. Principalement autour du sujet LGBT... Je n'ai jamais vu autant de couples homosexuels s'assumer, ni même de drapeaux colorés sur les devantures des maisons, ou encore de lieux de vie dédiés !

Et puis, d'une manière générale, les montréalais sont vraiment chill... Serait-ce, comme à LA, parce que tout le monde est un peu hight (le canabis est légal au canada depuis le mois d'octobre si je ne dis pas de bêtise) ? ... Je ne sais pas, mais en tout cas c'est vraiment cool.

 


"Bon Lucile, t'es bien mignonne avec tes ressentis à rallonge, mais concrètement, on fait quoi à Montréal l'été ?"

 

Aloooors, pour visiter Montréal l'été, j'ai un conseil majeur à vous livrer : utiliser les vélos de la ville BIXI (il y en a partout, vous ne pouvez pas les louper).... Ou comment allier l'utile à l'agréable, comme dirait l'autre.

 

Une fois votre jolie fessier bien installé sur la selle, partez à la recherche de tous les parcs qui habillent le paysage urbain de Montréal. C'est fou toute cette verdure ! Je vous assure, je crois que c'est l'une des grandes villes que j'ai visité qui compte le plus de (grands) parcs. Vous pourrez même y installer votre hamac, votre nappe de pique nique, votre slackline ou bien utiliser les terrains de pétanque et de molkky mis à disposition... Tout est fait pour que vous vous y sentiez comme à la maison.

Personnellement, j'ai eu un gros coup de coeur pour le parc du Mont Royal. Là bas, lorsque l'on monte jusqu'au chalet qui domine la colline, on peut admirer une vue absolument magnifique sur la ville. Si vous continuez dans ce parc, vous tomberez aussi sur le lac aux castors qui est beaucoup trop mignon pour que vous vous permettiez d'échapper à ce petit détour.

Je vous conseille également le parc Jean Drapeau sur l'île Saint Helene où vous pourrez contempler la biosphère de Montréal, ainsi que le circuit de formule 1 ouvert au public lorsqu'il n'y a aucune course.

 

Côté gastronomie, vous devez absolument goûter la poutine du restaurant Poutine Ville, qui est la spécialité de Montréal, ainsi que les queues de castor sur le vieux port. Vous vous devez aussi de prendre, au moins une fois, un brunch dans un Tim Horton (je vous conseille le wrap du travailleur... voilà c'est tout pour moi)

Pour revenir au vieux port, c'est "vraiment très cute là" comme disent les montréalais (ne me jetez pas la pierre Pierre, ce n'est pas une vanne sur l'accent québécois, je le jure), son quartier ancien vaut vraiment le détour et m'a replongé en plein dans les petites rues charmantes de l'hexagone. Bref, beaucoup beaucoup de cachet.

 

Si vous voulez faire du shopping, la rue Saint Catherine est la rue la plus commerçante de la ville (aussi la plus populaire), avec ses guirlandes colorées au dessus de votre tête, vous ne pourrez qu'aimer y passer un peu de temps, que vous aimiez ou non le shopping - il y a des bars aussi.

Sinon, Montréal est pleine de friperies vraiment chouettes... Celles de l'avenue Mont Royal ont fait chavirer mon coeur de bohème si vous voulez tout savoir. On me signal à l'oreillette que Eva B, boulevard St Laurent, est la meilleure friperie de Montréal... Mais je n'ai pas eu l'occasion d'y aller donc si ce n'est finalement pas terrible, ce ne sera pas de ma faute les amis (rire) !

 

Sinon, pendant l'été, Montréal est animée par tout un tas de festival. Il y en a pour tous les goûts, vous retrouverez la liste ici. Pendant mon séjour, j'ai donc assisté aux FrancoFolies (festival de musique prenant place dans le centre ville) pour la maudite somme de 0$. Et c'était vraiment cool. Qui dit mieux ?

Si l'on poursuit côté culture, Montréal regorge également de musées et bibliothèques incroyables. Si je devais vous conseillez un endroit, je dirais sans hésité : le Centre Phi, non loin de la basilique de Montréal. J'ai eu l'occasion de me plonger dans une exposition absolument incroyable en réalité virtuelle : "Hum(ai)n".

Le feu de dieu je vous dis !

  

Sinon, et bien je ne peux que vous conseiller d'arpenter les rues à la recherche de trésors cachés, de maisons originales et de vos propres coups de coeur. Honnêtement c'est mon activité favorite lorsque je voyage.


Bisous, 

Lucile

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Atika (jeudi, 04 juillet 2019 19:25)

    Superbe post Lucile ! Ça résume bien l’esprit de Montréal :)
    Ton blog est vraiment cool soit dit en passant✨
    *+1 follower*

  • #2

    Manon (vendredi, 05 juillet 2019 07:31)

    Très belle interprétation de Montréal city ma chère ! Tu lui manques déjà �

jeune, fille, au, pair, USA, blog, articles, photos, états-unis, au pair, cultural, care, voyages, avis, programme, enfants, host, family, parents, kids, accueil, trip,, témoignage, conseils, expérience, famille, parisienne, parisienne, française, français, France, Amérique, aventure, rencontres, expatriée, skype, avion, partir, année, familles, argent,  enfants, bébés, enfant, bébé, activités, créativité, travaux, manuels, idées, sport, petits, fratrie, babysitter,