· 

FAITES-LE

Cela fait maintenant déjà plus de dix mois que je suis partie vivre "my best life" mais je n’ai pas encore envie de faire un bilan émotion de mon aventure parce que ce serait un peu marquer la fin et je n'ai pas envie de penser à cela dans l'immédiat. Donc je vais me faire un plaisir de repousser un peu ce moment.

En revanche, j’ai quand même envie de faire un petit article état d’âme / conseil... Parce que ce sont ceux que je préfère écrire. Oui je suis d'humeur à jouer la coach de vie aujourd'hui. Je fais ce que je veux, c'est mon blog (rire).

En ce samedi 13 Juillet, j’ai donc envie de vous encourager à réaliser vos rêves, à faire ce que vous avez vraiment envie de faire... Parce que de la même manière que j'avais envie de partir vivre une année à l'étranger,  je suis certaine que vous aussi vous avez des envies de grandeur.

 

Un ami m'a dit un jour "les rêves sont faits pour être réalisés" (Madiba, si tu passes par là, je te salue). Et je ne peux que être d'accord avec cette philosophie.

Aussi, parce que je pense que nous sommes les metteurs en scène de nos propres vies, il est pour moi si dommage de se contenter de notre petite routine alors que nous n'avons qu’une vie et qu’elle est si courte !

Alors mes petits frenchies, osez prendre des décisions difficiles, pensez à vous, franchissez le pas, allez au bout de vos projets et faites ce que vous avez VRAIMENT envie de faire. Parce que si vous ne le faites pas maintenant, quand est-ce que vous allez le faire ?


"Ne vivez pas avec des “et si” plein la tête."


 J’entends souvent des phrases (pour ne pas dire carrément des réflexions !) comme “Tu as trop de chance d'être aux USA” ou “ça va tu as la belle vie, toujours en train de voyager !". Alors honnêtement, oui j’ai de la chance dans le sens où je vis dans une société qui permet de faire cela "facilement".... Mais je pense que si vous lisez ce blog c’est que vous n’êtes pas en plein conflit israélo palestinien ou sous l’influence d’un dictateur nord coréen. De ce fait, je pars du principe que l'on est tous sur la même base.

Donc NON, ce n’est pas de la “chance”. J’ai voulu le faire et je l’ai fait. Point.

Honnêtement, c'était loin d'être une décision des plus faciles. Je suis moi-même passée par des moments de doutes où je me disais “Est-ce que c’est vraiment le bon choix à faire ?”. Parce que je suis humaine et que je me pose souvent beaucoup trop de questions. Mais surtout parce que j’étais heureuse dans ma vie. C’était confortable vous voyez ? J’avais mon appart, mes potes, ma famille, mon mec, mon job… Enfin voilà, j’étais bien quoi !

Mais j’ai décidé de casser tout cela, de sortir de ma zone de confort et de partir, parce qu'il y avait ce truc au fond de moi qui me disait "fais-le ma cocotte, c'est ce que tu as envie." Et c'est la meilleure décision que j'ai pu prendre. 

Donc non ce n’est pas de la chance. C'est de l’audace

Alors oui, je fais peut-être partie de ces personnes d'une nature très déterminée, et vous vous dites que c'est plus facile quand c'est dans notre caractère.... Mais je vous assure, on a tous en nous une part d’audace ! Il faut juste savoir comment l’exploiter.

 

Le meilleur cadeau que vous pouvez vous faire est d'arrêter de jalouser les autres. Si vous avez un rêve, un projet, peu importe ce que c'est, mettez vous en action. Maintenant. Ne vivez pas avec des “et si” plein la tête. 

Et puis même si cela ne fonctionne pas comme le voulez, au moins vous pourrez être fier(e) de vous dire  : “j’ai essayé, j’ai donné le meilleur de moi-même”


"C'est tellement bon comme sentiment que ce serait un crime ne pas essayer de vous convaincre de faire de même."


Cette mentalité est bien sûr valable pour tout un tas de thématique !

Parce que je sais, tout le monde n’est pas fait pour le voyage et les grandes aventures.

(Bon petite aparté :  je ne vous cache pas que je trouve ça dommage car le voyage c’est plus que "voir de nouveaux paysages"… ça permet d’ouvrir ses propres horizons, de comprendre de nouvelles cultures, de nouvelles manières de penser et de vivre etc, etc... Mais bon je l’entends, certaines personnes n’aiment pas ça !)

Soit. Mais vous avez forcément un rêve, une passion qui vous anime, quelque chose que vous avez envie d’accomplir mais que vous ne faites pas. Peut-être parce que vous avez peur (du côté financier, du jugement des autres, ou tout simplement de l'échec), ou alors parce que vous avez tout bonnement la flemme et votre mentra c’est “ouai je le ferais plus tard, là pour le moment ça va je suis bien comme ça”.

Mais en tant que coach d'un jour laissez moi vous dire que je ne veux pas entendre des “je suis bien”. Je veux entendre des je me sens putain d’épanoui(e)”, “je me sens comblé(e)”

Parce que c’est ce que je ressens là. Du haut de mes petits 25 ans, je me sens comblée. Et c'est tellement bon comme sentiment que ce serait un crime ne pas essayer de vous convaincre de faire de même.

 

En fait, pour vous expliquer un peu, quand je regarde en arrière, je n'ai aucun regrets, j’ai l’impression de profiter de ma vie à 100%. Je suis tellement contente de tout ce que j’ai pu faire et vivre pour le moment. Et fière aussi. Fière parce que si j’ai fait tout cela c’est en grande partie grâce à moi. Et je n’ai pas peur de le dire. Vous pouvez vous dire “dis donc, qu’elle est prétentieuse celle-ci”.... Mais honnêtement, je vous souhaite juste de pouvoir vous dire la même chose un jour. Vous comprendrez. Et vous savez quoi ? Je suis même satisfaite de mes moments les plus difficiles (oui nous avons tous des moments difficiles, cela ne date pas d'hier). Parce que ce sont ces moments qui ont fait que je suis aujourd'hui la personne que je suis.

 

Bref, imaginez-vous à 95 ans... Est-ce que vous avez envie de vous dire “Ehh merde (bon pas sur que vous parlerez si vulgairement à 95 ans) j’ai pas assez profitez de ma vie” ? Parce que ce sera trop tard.

On a pas de seconde vie, on est pas des Tamagotchis (ok  je suis pas certaine de la crédibilité de ma référence - rire). Alors ne décevez pas la vieille dame ou le vieil homme que vous serez.

 

// Pour la petite histoire : En 2013, B. Ware, une infirmière en soins palliatifs en Australie, a réalisé une enquête auprès de ses patients dans leurs derniers jours afin de connaître leurs regrets. Elle a ensuite fait un classement des regrets qui revenaient le plus souvent, et devinez quoi .... Le n°1 sur la liste est : "Je n’ai pas poursuivi mes rêves et aspirations"... (Si son étude vous intéresse, elle en a carrément fait un livre donc n'hésitez pas à vous le procurer) //

 

 

Bon et attention, je ne dis pas que l'herbe est toujours plus verte ailleurs... Je suis la première à dire que le bonheur peut se trouver dans les choses les plus simples. MAIS, cela n'empêche que si vous avez envie de faire quelque chose, vous vous devez, par respect pour vous même, de le faire. 

 

Tout ça pour dire, profitez de la vie, faites ce qui vous plait vraiment, explorez toutes les possibilités et surtout… arrêtez de penser que c’est impossible. Car votre vie est ce que vous décidez d'en faire. Donc oui c’est possible, il faut juste y mettre beaucoup du vôtre.

Entourez vous des bonnes personnes, fuyez ceux qui vous disent “non tu devrais pas faire cela, ce n'est pas fait pour toi / c’est risqué blablabla”.

Faites comme vous le sentez, mais faites-le.

 

Et vous verrez bien. Mais au moins, vous aurez essayé.


Bisous, 

Lucile

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Boucey Philippe (samedi, 27 juillet 2019 07:36)

    ������...encore et encore..
    Gros bisous...

jeune, fille, au, pair, USA, blog, articles, photos, états-unis, au pair, cultural, care, voyages, avis, programme, enfants, host, family, parents, kids, accueil, trip,, témoignage, conseils, expérience, famille, parisienne, parisienne, française, français, France, Amérique, aventure, rencontres, expatriée, skype, avion, partir, année, familles, argent,  enfants, bébés, enfant, bébé, activités, créativité, travaux, manuels, idées, sport, petits, fratrie, babysitter,